Le seul et unique Ivan (Katherine A. Applegate)

Le seul et unique Ivan (Katherine A. Applegate)


, ,

Lauréat Prix Versele 2017

Un jour, Katherine Applegate est bouleversée par un article du New York Times : histoire d’Ivan, un gorille dos argenté enfin libéré, après une captivité de vingt-sept ans dans la cage d’un pauvre centre commercial. Le gorille a rejoint le zoo d’Atlanta. Katherine Appelgate explore ce que peuvent ressentir et communiquer les animaux. Elle donne donc une voix à Ivan et tente de pénétrer son point de vue d’animal. L’auteure a fait le choix qu’Ivan s’exprime en peu de mots. Elle lui fait dire que les hommes ont plus de mots que nécessaire. Ivan dialogue avec ses amis animaux. Et il dessine grâce à la jeune Julia qui partage avec lui cette passion et lui a procuré du matériel.

Ce roman facile à lire est rythmé par les dialogues sensibles qu’entretient Ivan avec les quelques animaux de son environnement étroit. Le style sobre met en relief les détails du quotidien. Il reflète bien les conditions de captivité des amis, leur nostalgie. La voix d’Ivan transmet un éclairage précis sur le mode de vie des gorilles en liberté et sur la cruauté de leur capture. Les illustrations en grisé de Patricia Castelao s’accordent bien à la forme de poésie de Katherine Applegate et à la tendresse perceptible au long du roman. Celui-ci est un plaidoyer pour la liberté animale. Il touchera sans doute les jeunes lecteurs.

[La Ligue des Familles]

Ivan est un gorille, mais il n’a rien d’une bête sauvage. C’est un animal paisible qui vit dans un vieux centre commercial oublié de tous.

Ivan s’accommode assez bien de sa condition. Il a ses amis : Stella, la vieille éléphante, Bob, le chien errant, et Julia, la fille du gardien. Il a la télé et, surtout, il a le dessin, car Ivan est un peu artiste.

Mais l’arrivée dans la ménagerie de Ruby, une petite éléphante innocente et fragile, va changer sa vie. Bouleversé par sa tristesse, Ivan se fait une promesse : grâce à lui, elle retrouvera sa joie de vivre et aura une vie meilleure.

Dès lors, il n’aura de cesse de trouver une solution pour quitter ce lieu perdu…

[Babelio]

Compétences

Posté le

10 août 2016

Notre site utilise des cookies. En cliquant sur "Accepter" vous nous autorisez à déposer un cookie à des fins de mesure d'audience. Plus d'information

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close