Mister Orange (Truus Matti)

Mister Orange (Truus Matti)


, , ,

5 CHOUETTES (dès 11 ans)

Faire vivre un peintre, pionnier de l’abstraction, au cœur d’un roman jeunesse, c’est rare, non ? Chassé par le nazisme, Piet Mondrian, né aux Pays-Bas en 1872, émigre aux États-Unis en 1943 et s’installe à Manhattan. Il y travaille à une œuvre – Victory Boogie Woogie – dans laquelle il veut montrer à quoi ressemble l’avenir tel qu’il se le figure. Mister Orange, c’est lui. Non pas à cause de la couleur – il n’utilise plus que des couleurs primaires -, mais à cause des caisses de fruits que, dans le roman, il se fait livrer. C’est même grâce à ces oranges qu’il entre dans le scénario : elles sont apportées par Linus, le fils de l’épicier de son quartier. Car c’est aussi un roman sur la vie quotidienne à Manhattan, au moment où de jeunes américains partent se battre en Europe.
Un roman ancré dans la réalité mais dans lequel, de temps à autre, intervient Superman, émergeant de sa BD où il aide les soldats américains à vaincre l’ennemi.
[https://www.laligue.be/leligueur/articles/prix-versele-2019-la-selection#]

Compétences

Posté le

28 septembre 2018

Notre site utilise des cookies. En cliquant sur "Accepter" vous nous autorisez à déposer un cookie à des fins de mesure d'audience. Plus d'information

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close